HELHa

Helha
Helha
Helha
Helha
Helha
Helha

Offre de Formation

HELHa propose  un bachelier en automobile ainsi qu'une formation d’ingénieurs industriels électromécaniciens.

Vous retrouverez ci-dessous la description de ces options. Pour connaitre toutes les possibilités de formation de l'HELHa, vous pouvez consulter leur site internet.

Bachelier en Automobile

Le secteur automobile en Belgique est composé en majorité d’entreprises de « services » au sens large : les réseaux de concessionnaires automobiles, les centres d’inspection technique, les centres de formation, les bureaux d’expertise, etc. Or, ce secteur est parmi ceux qui évoluent le plus rapidement grâce aux différentes avancées technologiques : navigation, électronique, sécurité, environnement, …

Dans ce contexte changeant, le bachelier en automobile sera le professionnel incontournable. Par sa connaissance approfondie de la technique automobile, il sera à même d’intégrer des équipes technico-commerciales, de développement ou de recherche voire d’en être le leader. Tant dans un garage comme chef d’atelier qu’en tant qu’expert automobile, il doit être capable d’analyser une situation dans sa globalité et de trouver une solution rapide et économiquement acceptable.

Cette formation associe donc étroitement la théorie et la pratique. Elle rend le bachelier capable d’être à l’aise dans l’action concrète parce qu’elle est soutenue par une base théorique solide.
La formation de bachelier en automobile est répartie sur 3 années : 1BA – 2BA – 3BA. En troisième année, le bachelier en automobile aura le choix entre deux options : l’expertise et la mécatronique. En option mécatronique, les étudiants auront l’opportunité de choisir véhicule léger ou poids lourds. Une année représente un volume horaire de 700 heures de cours théoriques et d’activités pratiques.

Formation des ingénieurs industriels électromécaniciens

 Si la formation des ingénieurs industriels électromécaniciens de la catégorie technique est basée sur un ensemble important de cours communs préservant le caractère polyvalent des études, des cours de spécialisation sont proposés au choix de l’étudiant  dans un des 4 domaines suivants : automatique, bâtiment, mécanique et thermique, ce qui constitue une originalité dans la formation des ingénieurs industriels.

Plus d’informations concernant la filière Mécanique : En participant à l’essor de toutes les technologies, la mécanique renforce sa présence dans les secteurs de pointe et y montre un dynamisme qui explique la forte demande d’ingénieurs mécaniciens sur le marché de l’emploi.C’est pourquoi, dans le cadre polyvalent de l’électromécanique, la filière mécanique propose au futur ingénieur une formation complémentaire qui lui permettra d’assurer avec succès sa fonction de mécanicien. Les compléments des cours techniques de base visent à étendre les compétences de ce futur ingénieur pour concevoir et calculer des ensembles mécaniques et des transmissions hydrauliques au sein du bureau d’études.Les enseignements spécifiques dans les domaines tels que les technologies de production, la gestion de la qualité, la programmation des machines à commandes numériques, les techniques de maintenance préventives, … lui donnent les connaissances de base du responsable de l’outil de production qui doit fabriquer le meilleur produit au meilleur coût. L’utilisation des ressources les plus récentes que l’informatique met à la disposition du mécanicien (DAO, CAO, FAO, …) est intégrée dans ces cours synthétisés lors d’un projet en dernière année.